Sunday, 10 April 2011

MD Expo 2011

MD Expo 2011 ne brillait pas avec une grande originalité ou un esprit glamour.
J’ai été déçue de constater que le thème des médias sociaux était presque inexistant à la différence du salon Solutions RH du début du mois. J’ai constaté qu’une grande partie des entreprises présentes et donc, les intervenants, étaient e-mailing-centriques, alors que pour moi nous approchons la fin de celui-ci. De nombreuses études démontrent que le taux d’ouverture recule constamment, alors insister sur le push est une perte de temps à l'époque du outbound marketing. L’autre moitié des participants au salon se concentraient sur le marketing mobile. Bien évidemment, c’est un grand chantier.
Une conférence sur les Tendances MD nous a présenté l‘usage de la réalité augmentée par Boucheron et Sanex. Sébastien IMBERT, Directeur Opérations Marketing et Communication de Microsoft nous a parlé du Social Media Marketing, accompagnant les Tech Days.
• Un blog – reflétant les coulisses, best off, reprise de commentaires.
• Un compte Twitter, pour la publication de tweets sur la ‘team live’.
• Facebook pour un ciblage plus large et synthèse de ce que ce dit sur les autres médias.
• Réseaux communautaires – pour entendre la voix des experts.
Microsoft ont détecté les meilleurs experts sur les médias sociaux afin de les faire parler lors de l’événement.
72% du buzz pré-événemental a été réalisé par le réseau communautaire de Microsoft. Un réseau qui a réuni 1000 followers Twitter ; 230 membres Viadéo ; 190 membres sur LinkedIn.
Alvarom ont présenté une solution sympathique de collecte de fonds peer-to-peer.
Ce que j’ai aimé c’est que chaque fan a la possibilité de créer une page dédiée à une cause qu’il personnalise avec son propre message d’appel aux dons qu’il distribue sur son réseau social.
Grâce à Facebook Connect un message s’affiche sur le Mur du collecteur, lorsqu’il a atteint un objectif fixé au préalable de somme de dons collectés. Cette plateforme est utilisée par la WWF.
Denis POMMERAY, CEO d’E-malaya a insisté sur le rôle du contenu pour le SMM (Social Media Marketing). Pour résumer, sa vision peut être exprimée ainsi :
Une vision globale des leviers e-marketing  + Des contenus optimisés + Une stratégie SM adapté
= Booster de la performance globale.
Cette idée de l’apport des médias sociaux à la génération d’un ROI global a été reprise par d’autres intervenants.
Grâce à une stratégie médias sociaux intelligente, la société Mathon, fabriquant de casseroles, a généré 10 000 fans Facebook en 48 heures et 15 000 téléchargements lors de campagnes, exploitant le thème de la cuisine. Leurs crédo : la générosité !  «On a changé notre manière de faire du marketing ; avant de demander, on a donné».
Leur but : s’installer dans la vie des utilisateurs et créer de la confiance. Comme résultat, les ventes privées lancées sur Facebook ont généré 16 000 inscrits à partir de ce média.
Une touche philosophique a été apportée par John SADOVSKY, partenaire d’Emailvision, sur le projet de son livre « Email, Social marketing and the art of storytelling ». Il a résumé ce qu’a été proclamé comme ‘prise du pouvoir’ par le consommateur déjà en 2000 par le Clue Train Manifesto :
« Avant, on essayait de dire ce qu’est notre marque. Ahjourd’hui, c’est la communauté qui nous dit ce que nous sommes. On a accepté qu’on ait perdu le contrôle. » C’est bien d’entendre ça !
Ainsi, à l’éternelle question sur le ROI des médias sociaux l’expert a répondu :
« Tous les cannaux s’imbriquent dans le Chiffre d’Affaires. »
Il a précisé qu’aujourd’hui on ne parle plus de CRM, mais de PRM – «prospect relationship management», car la communauté est plus large que la communauté des clients de la marque. John SADOVSKY découvre la puissance de la communauté à travers les histoires autour de la marque, partagées au sein de la communauté online.
Une question m’est restée à la fin de cette conférence : en fait, brand management = marketing 2.0 ?

No comments: